• Membres
  • Anciens doctorants et post-doctorants

Girard Gabriel

Sociologue

Courriel : gabriel.girard.info(at)gmail.com

Site : http://www.gabriel-girard.net/

Situation actuelle

Post-doctorant en sociologie, rattaché à l'IRIS-EHESS (Paris) et à la Chaire de recherche santé sexuelle et VIH, Université Concordia (Montréal).
Boursier Sidaction (2012-2014)

Domaines de recherche

Sociologie de la santé et du risque
Santé publique et prévention du sida
Genre et sexualité ; sociabilités gaies

Parcours professionnel

2006 – 2012 : Thèse de sociologie, "Risque du sida et structuration des sociabilités homosexuelles. Analyse sociologique des normes de prévention en France, 1989-2009", sous la direction de Geneviève Paicheler, soutenue le 28 février 2012, EHESS, Paris, France.

Jury : Barry Adam (Windsor University, Canada), Nathalie Bajos (Inserm), Marc Bessin (CNRS), Marcel Calvez (Université Rennes2), Geneviève Paicheler (CNRS).

Mention très honorable, avec les félicitations du jury à l'unanimité. http://tel.archives-ouvertes.fr/tel...

Résumé : Cette thèse propose une analyse sociologique de la transformation des normes de la prévention du sida parmi les homosexuels en France. Elle s'appuie sur une enquête qualitative qui comprend : d'une part, l'étude des controverses associatives autour des enjeux de risque VIH sur la période 1989-2009. D'autre part l'analyse de l'expérience ordinaire de la prévention chez les gais. Il s'agit d'étudier, à des échelles sociales diverses, la manière dont les accords et les désaccords au sujet de la prévention traduisent des conceptions différentes des relations entre homosexuels. En prenant pour point de départ l'émergence médiatique du phénomène de bareback en France, la thèse propose plus généralement une lecture socio-historique des problématisations du risque, articulée à une analyse sociologique de l'élaboration et de la circulation des normes de prévention. L'anthropologie réflexive du risque qui sous-tend ce travail éclaire les rationalités situées à l'oeuvre dans la gestion des risques du sida.