• Membres
  • Anciens doctorants et post-doctorants

Monégat Marlène

Interne de santé publique, stagiaire au Cermes3 de novembre 2015 à avril 2016

Masterante à l'EHESS (master 1 mention santé, populations, politiques sociales)

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Présentation

Encadrant : Nicolas Henckes

Mon travail porte sur les conceptions du métier et les pratiques professionnelles des jeunes médecins généralistes.

Cette profession, sous l'impulsion de réformes successives du système de santé et de l'organisation des études médicales, connaît de profondes transformations. De nouvelles pratiques porteuses d'une nouvelle vision du métier émergent ainsi sous l'influence de plusieurs facteurs : la transformation de la formation et de la socialisation professionnelle depuis la mise en place de l'internat, la féminisation croissante, les nouveaux rapports au métier des jeunes générations de généralistes et les nouvelles incitations des politiques de santé publique actuelle. Cette nouvelle vision de la médecine générale est un enjeu décisif de l'organisation des soins de santé primaire mais aussi plus largement du fonctionnement d'ensemble de notre système de santé, les médecins généralistes y occupant un rôle de pivot.

Un point sur l'état des connaissances actuelles montre que cette nouvelle vision est évoquée sous divers aspects dans les rapports gouvernementaux et la production interne à la profession, s'agissant notamment d'aspirations à des types d'exercice collectifs de la médecine, d'ouverture à de nouveaux modes de rémunération, du rapport nouveau à l'information médicale. Au-delà de ces indications très générales on sait cependant peu de choses de la façon dont les jeunes médecins abordent concrètement leur travail auprès des patients.

Dans ce contexte, le but de mon projet de recherche est donc de développer une première analyse de la façon dont les jeunes généralistes abordent concrètement leur travail de soin en cabinet. Ce projet se concentre pour cela sur les façons dont ces jeunes généralistes abordent deux dimensions clefs de la pratique de la médecine générale : la prescription et l'adressage aux spécialistes, à partir d'un problème spécifique, la prise en charge des questions de santé mentale.

EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.