• Membres
  • Anciens doctorants et post-doctorants

Brosseau Maxime

Urbaniste - Doctorant en sociologie, EHESS

Formation doctorale Santé, population, politiques sociale

Cifre EHESS - Ville de Paris, de janvier 2015 à décembre 2018 

 

Titre de la thèse : « Usages et handicap. L’aménagement des équipements et installations recevant du public »

Sous la direction d’Isabelle Ville (CEMS-IMM) et Myriam Winance (Cermes3)

En France, la loi du 11 février 2005, pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a fixé comme objectif que tous les équipements recevant du public et installations ouvertes aux publics soient accessibles au 1er janvier 2015. Pourtant, et malgré 40 ans de politiques publiques en faveur de l’accessibilité du patrimoine bâti, en 2015, moins de 20% des bâtiments concernés sont reconnus accessibles. Les débats qui ont précédés la loi de 2005 ont été vifs entre les partisans de différentes conceptions du handicap. Pour beaucoup, l’adoption de son volet environnemental, l’accessibilité universelle, et avec elle l’idée que les espaces et équipements doivent être conçus dès leur origine pour tous, aurait dû permettre une évolution significative de la situation. Anticipant cet échec, une nouvelle procédure a été arrêtée le 26 septembre 2014 pour y parvenir : les agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP).

Mon projet de recherche porte sur les pratiques de l’accessibilité, et l’analyse, à partir de ces pratiques : (1) de la mise en place d’un outil performatif engageant les acteurs, les Ad’AP, et (2) des conceptions de l’accessibilité portées par les acteurs et mises en œuvre avec / grâce à cet outil.

EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.