• Membres
  • Anciens membres

Acker Françoise

Sociologue, ingénieur de recherche EHESS

Thèmes de recherche

  • Travail infirmier
  • Professions de santé
  • Emploi et formation professionnelle dans le secteur de la santé

Recherches au Cermes3

Je m'intéresse au travail infirmier et à ses évolutions au cours des 30 dernières années. Je m'intéresse à la façon dont le travail des infirmières se reconfigure dans les établissements, notamment de court séjour, en fonction des nouvelles donnes qui pèsent sur le développement des établissements de santé de l'extérieur (Politiques de santé, politiques de l'emploi, financement des soins de santé) et en fonction des situations locales dans lesquelles les infirmières ont à conduire leurs actions de soins. Cette approche du travail infirmier s'inscrit dans une démarche de déchiffrement du travail infirmier plus large, et fait suite à une analyse du travail de formalisation des soins et de constructions d'outils de la pratique ( dossier de soins, plans de soins, diagnostics infirmiers, protocoles...). Il s'agit de comprendre comment les infirmières, individuellement et collectivement (collectifs de travail) s'engagent dans le travail de soins en articulant une représentation des soins, les outils de soins et les soins eux-mêmes.

Parcours de recherche

Au Cereq (Centre de recherche sur les qualifications, 1974 -1992) mes travaux ont porté sur l'évolution des systèmes de travail, de l'emploi et de la formation des professions de santé. Ils s'inscrivaient parfois dans des dispositifs plus larges : cahier "Santé" du Répertoire Français des emplois dans le cadre de la refonte des nomenclatures de l'Insee, cahier "Santé" de la collection ROME -ANPE, évolution des services administratifs, logistiques et de soins dans le cadre de la refonte des statuts de la fonction publique hospitalière. La multiplicité des situations de travail : groupes de travail des services des administrations centrales (Santé, Travail, Education nationale et les négociations avec les partenaires sociaux ), de l'OCDE, de la Communauté Européenne, en plus de travaux entrepris à mon initiative, ont permis d'appréhender de nombreuses dimensions qui caractérisent les modes de définition et d'évolution des professions de santé (en mobilisant approches statistiques, observations, entretiens ethnographiques). Au Cermes3, (depuis 1992) en poursuivant ces approches, mes travaux se sont centrés plus particulièrement sur les infirmières : notamment sur les modes de formalisation du travail infirmier - informatisation des unités de soins, dossier de soins, dictionnaire des soins infirmiers - et sur les pratiques quotidiennes des soignants en mobilisant une démarche interactionniste et la grounded theory de Strauss en particulier.

EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.