Type de Publication Article
    Titre Des experts aux logiques profanes : les prescripteurs de contraception en France
    Auteurs Roux A. | Ventola C. | Bajos N.
    Revue Sciences Sociales et Santé
    Résumé Cet article analyse les pratiques de recommandations des médecins prescripteurs de contraception afin de comprendre la place centrale qu’occupe la pilule dans le modèle contraceptif français. Il s’appuie sur une enquête par questionnaire réalisée auprès de 1 011 médecins généralistes et gynécologues exerçant en cabinet de ville. Les recommandations contraceptives se révèlent très hétérogènes et vont souvent à l’encontre des normes promues par les autorités de santé nationales et internationales. Les méthodes proposées aux femmes dépendent des caractéristiques professionnelles des prescripteurs (niveau de formation, lieu d’exercice) mais aussi de leurs représentations et de leur expérience contraceptive personnelle. En l’absence de formation adaptée, c’est souvent la méthode la plus connue et la plus facile à prescrire, à savoir la pilule contraceptive, qui est recommandée. Les particularités du système de soins français — formation partielle des médecins en contraception, système de paiement à l’acte, non encadrement de leurs pratiques — semblent ainsi favoriser des logiques de prescription qui renvoient à d’autres enjeux que la recherche de l’efficacité contraceptive et le libre choix des patientes.
    Pages 41-70
    Volume 35
    Numéro 3
    Mots clés contraception | recommandations cliniques | choix contraceptif | médecins prescripteurs | formation médicale
    Année 2017
    Url https://www.cairn.info/revue-sciences-sociales-et-
    Electronic resource num 10.1684/sss.20170303
    ISBN 0294-0337

    EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.