Type de Publication Article
    Titre Associations entre la connaissance des recommandations du Programme national nutrition santé et les comportements en matière d’alimentation et d’activité physique
    Auteurs Escalon H. | Beck F. | Bossard C.
    Revue Revue d'Épidémiologie et de Santé Publique
    Résumé Background Nutrition education is one of the main lines of the French nutrition policy that has been undertaken for several years. The underlying hypothesis of this approach is that knowledge improvement is one of the ways likely to contribute to health-enhancing diet and physical activity. The objective of this paper, based on the 2008 Health and nutrition Barometer, is to examine the associations observed between knowledge and behavior with regard to diet and physical activity. Methods The 2008 Health and nutrition Barometer is a nationally representative telephone survey conducted on 4714 individuals aged 12–75 years. For six recommendations of the National Nutrition and Health Program (Programme national nutrition santé [PNNS]), multiple logistic models were used to identify associations between knowledge of these recommendations and behavior, among adults aged 18–75 years. For food consumed on the day before the interview, odds ratios were adjusted for sex, age, education level, agglomeration size and region. As bivariate analysis showed that income level was significant for recommended consumption of fish, this variable was introduced among adjustment variables. Similarly, the variable occupation was introduced for physical activity. Results A positive association between knowledge of recommendations and nutritional behavior on the day before interview was observed for fruit and vegetables (OR = 1.7), dairy products (OR = 1.6), and starchy food (OR = 1.6). The same was observed for consumption of fish during the 15 days before the interview (OR = 5.0) and for physical activity during a usual week (OR = 1.5) but not for the “meat, seafood and eggs” food group. Conclusion Eating habits and physical activity are positively associated with knowledge of nutritional recommendations, mainly acquired via nutritional information and educational actions. Nevertheless, the important differences observed for certain dietary groups between knowledge of recommendations and dietary intake emphasizes the need to further support individual-focused initiatives with health-enhancing environmental strategies. RésuméPosition du problème L’éducation nutritionnelle constitue un des axes de la politique nutritionnelle menée depuis plusieurs années en France. L’hypothèse sous-jacente à cette approche est que l’amélioration des connaissances est un des éléments susceptibles de concourir à une alimentation et à une activité physique favorables à la santé. L’objectif de cet article, basé sur les données du Baromètre santé nutrition 2008, est d’analyser les associations entre la connaissance des recommandations et les comportements en matière d’alimentation et d’activité physique. Méthodes Le Baromètre santé nutrition 2008 est une enquête déclarative menée par téléphone en population générale (12–75 ans ; n = 4714). Pour six repères du Programme national nutrition santé (PNNS), les associations entre la connaissance de ces recommandations et les comportements en matière d’alimentation et d’activité physique ont été étudiées à l’aide de régressions logistiques multivariées, parmi les adultes âgés de 18 à 75 ans. Pour les aliments consommés la veille de l’interview, les odds ratios ont été ajustés sur le sexe, l’âge, le niveau de diplôme, la taille d’agglomération et la région. Pour le repère concernant le poisson, le niveau de revenu, significatif en analyse bivariée, a été introduit parmi les variables d’ajustement ; la catégorie socioprofessionnelle l’a été pour l’activité physique. Résultats Les résultats mettent en évidence des associations positives entre la connaissance des repères et la fréquence de consommation, la veille de l’interview, de fruits et légumes (OR = 1,7), de produits laitiers (OR = 1,6) et de féculents (OR = 1,6). Sont aussi associés à la connaissance des recommandations la fréquence de consommation de poisson au cours des 15 jours précédant l’interview (OR = 5,0) et le niveau d’activité physique pratiqué lors d’une semaine habituelle (OR = 1,5). Aucun lien significatif n’apparaît en revanche pour les aliments du groupe « viandes et volailles, produits de la pêche, œufs ». Conclusion Les comportements en matière d’alimentation et d’activité physique sont positivement associés à la connaissance des recommandations nutritionnelles diffusées notamment par le biais d’action d’information et d’éducation nutritionnelles. Les écarts encore importants observés pour certains groupes alimentaires entre les connaissances et les comportements montrent néanmoins la nécessité d’accompagner les leviers d’action individuels par d’autres stratégies visant à rendre l’environnement et l’offre alimentaire plus propices à des comportements favorables à la santé.
    Pages 37-47
    Volume 61
    Numéro 1
    Mots clés Diet | Physical activity | Health knowledge | Attitudes | Practice | Adult | Cross-sectional studies | Alimentation | Activité physique | Connaissances | Pratiques | Adulte | Études transversales
    Année 2013
    Url http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S
    Electronic resource num http://dx.doi.org/10.1016/j.respe.2012.05.007
    ISBN 0398-7620

    EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.