Type de Publication Article
    Titre Entre psychiatrie, travail social et droit civil : les régulations de la protection de la personne au tournant des années 1968
    Auteurs Eyraud B. | Henckes N.
    Revue Le Mouvement social
    Résumé L’histoire de la protection de la personne illustre de façon exacerbée les difficultés de la régulation des interventions sur autrui. L’expression elle-même prend son essor au cours du XXe siècle au croisement de deux traditions sociales, juridiques et intellectuelles distinctes. D’un côté, elle emprunte à l’une des imageries parmi les plus riches de l’histoire de l’État-providence et des droits sociaux ; d’un autre, elle s’inscrit également dans une tradition juridique, politique et intellectuelle plus ancienne, celle du droit civil. Le frottement entre ces diverses influences explique le chemin difficile de la protection de la personne au XXe siècle. À partir d’un matériau varié, l’analyse se concentre sur la genèse et l’application de la loi du 3 juillet 1968 portant réforme du droit des incapables majeurs et montre comment celle-ci a fourni, à travers la tutelle d’État, le cadre d’une nouvelle appréhension de la protection de la personne.
    Pages 61-79
    Volume 1
    Numéro 242
    Année 2013
    Url http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=LMS_24
    Electronic resource num 10.3917/lms.242.0061
    ISBN 9782707175700
    Retour à la liste

    EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.