• Membres
  • Doctorants

Albospeyre Thibeau Raphaël

Doctorant en sociologie, EHESS

Formation doctorale "Santé, Population et Politiques Sociales"

Titulaire d'une allocation de recherche de la Région Ile-de-France / Ifris (DIM IS2-IT) (décembre 2012 - décembre 2015)

Contact : at.raphael(at)orange.fr

Titre de la thèse : Transformations récentes dans la prise en charge des variations du développement sexuel : comparaison des approches dans trois équipes aux Etats-Unis, en Suisse et en France

Sous la direction d'Ilana Löwy

Les innovations thérapeutiques et leur impact sur les prises en charges médicales des variations du développement sexuel (VSD), conditions de personnes nées avec des organes génitaux externes, des gonades et/ou un caryotype variant par rapport aux normes sociales définissant les corps femelles et mâles. Ces dernières années, le paradigme dominant de prise en charge de ces conditions a été remis en question, en particulier sur la question des chirurgies précoces de normalisation des organes génitaux.
Il s'agit d'observer les conditions d'évolution des standards médicaux et éthiques de prise en charge des VSD dans trois pays, et comment elles se traduisent dans les attentes et la satisfaction des patients.
Cette recherche consistera en trois ethnographies d'équipes / réseaux d'équipes médicales spécialisées aux Etats-Unis, en Suisse et en France ; dont les approches diffèrent et ont un impact sur l'évolution de la recherche et des standards de soins dans chaque contexte national.
On s'interrogera sur les facteurs explicatifs de ces divergences ; la hiérarchisation des priorités dans l'évolution des prises en charge ; les mécanismes de l'innovation thérapeutique face à des demandes sociales, et la modulation de ces demandes en fonction de l'offre technique ; les outils de réflexivité mobilisés par les équipes.
L'investigation sera complétée par une partie historique portant sur les archives médicales des principaux hôpitaux concernés dans chaque pays, afin de retracer l'expansion du paradigme chirurgical jusqu'à sa remise en question à partir des années 1990.

EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.