• Membres
  • Doctorants

Azevedo Marcos

Doctorant en sociologie, EHESS

Formation doctorale Santé, populations, politiques sociales
Contrat doctoral de l'EHESS de octobre 2016 à septembre 2019

 

Titre de la thèse : Territoires de la souffrance psychique: enjeux spatiaux du dispositif d'accompagnement à domicile en santé mentale

Sous la direction d'Isabelle Ville (CEMS) et Nicolas Henckes (Cermes3)

La réforme de l'assistance psychiatrique au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale puis l'émergence du secteur médico-social dans les années 1970 a provoqué une sensible reconfiguration de l'action publique dans ce domaine, des pratiques professionnelles qui en découlent et des trajectoires des personnes atteintes de troubles psychiques soignées en France. Dans le but de favoriser la participation à la vie sociale de celles-ci, la prise en charge post-asilaire qui émerge de ces mutations accorde une place importante à l'accompagnement en « milieu ordinaire » et cherche à affirmer le libre choix du lieu de vie, à faciliter l'accès et à promouvoir le maintien dans le logement de cette population. Pour ce faire, cette politique opère à travers un investissement croissant de l'habitat en tant que locus d'interventions politiques, thérapeutiques et sociales diverses.

Partant de ce constat, cette thèse s'intéresse à l'accompagnement à domicile des personnes handicapées psychiques en France et s'interroge à propos des enjeux spatiaux de ce dispositif afin de répondre aux questions suivantes : comment les interventions proposées par les services étudiés incident sur le quotidien des personnes accompagnées et affectent leur espace-temps? Dans le sens opposé, comment ces personnes gèrent-elles leur temps, leur quotidien et négocient-elles la gestion de leurs espaces (domicile, lieux de soin, espace public) ? Quelles sont, enfin, les inscriptions spatiales de ces personnes dans la ville et dans quelle mesure ces inscriptions sont-elles médiatisées par les équipements sous-cités ?

Ces questions sont ancrées dans une enquête par entretiens et observations ethnographiques du travail effectué par trois différents équipements d'accompagnement à domicile adressés à des personnes handicapées psychiques : (1) une équipe de secteur psychiatrique responsable du suivi à domicile de patients vivant dans des logements sociaux loués par une association péri-hospitalière ; (2) un Service d'accompagnement à la vie sociale (SAVS) composé d'une équipe de travailleuses sociales qui accompagnent environ quatre-vingt personnes habitant à Paris et, (3), un Service d'accompagnement médico-social pour adultes handicapés (SAMSAH) chargé du suivi d'environ soixante-dix adolescents et jeunes adultes vivant à Paris et en banlieue proche.

En s'intéressant, d'une part, à la manière dont les professionnels de l'accompagnement investissent l'habitat, les lieux de soin et l'espace urbain et, d'autre part, à la façon dont les personnes handicapées psychiques s'approprient ces aides, leur espace domiciliaire et celui de la ville, cette étude cherche ainsi à contribuer à l'analyse de la politique de santé mentale française et à la compréhension des enjeux qui la traversent en accordant une place centrale aux pratiques et aux discours des acteurs.trices concerné.e.s et aux expériences de vie des personnes en souffrance psychique accompagnées à domicile.

Principales publications :

Nicolas Henckes, Marcos Azevedo, Anne Quintin. Loger et Soigner. Une sociologie d’un dispositif médico-social : les appartements accompagnés en santé mentale. [Rapport de recherche] Cermes3; Santé Mentale France; Fondation de France. 2018. URL:  https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01880479  

EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.