• Membres
  • Doctorants

Godde Kylian

Doctorant en Santé, populations et politiques sociales, EHESS

 

 

Titre provisoire de la thèse : Déclin d'une configuration. Organiser la lutte antituberculeuse française après la généralisation des antibiotiques (1945-1980)

Sous la direction de Jean-Paul Gaudillière et Luc Berlivet

Cette thèse vise à explorer les mutations des manières de penser et de prendre en charge la tuberculose pulmonaire en France entre 1940 et 1980 dans un contexte dominé par des innovations antibiotiques fortes, la généralisation de la sécurité sociale et l’institutionnalisation d’une biomédecine d’Etat. Au carrefour d’une histoire des sciences et des savoirs et d’une approche socio-historique, mon travail s’organise autour de trois grands axes.

Le premier tient à la stabilisation de nouveaux savoirs thérapeutiques. Comment des avatars de la modernité comme les antibiotiques et les chirurgies d’exérèse pulmonaire sont mobilisés par le corps médical pour repenser la tuberculose dans les années 1950 ? J’étudie le long processus d’émergence d’un nouveau régime thérapeutique et les reconfigurations qui en découlent entre médecine et chirurgie d’un côté, et entre hôpital et sanatorium de l’autre.

Le second s’attache aux politiques et dispositifs de lutte antituberculeuse. Comment les responsables de santé publique adaptent leurs pratiques à un nouveau cadre conceptuel où le statut de fléau social de la maladie n’est plus une évidence ? J’explore ici la tension entre l’essor des campagnes prophylactiques à grande échelle (Dépistage radiologique, BCG) et l’internationalisation de la tuberculose d’un côté et la marginalisation active des approches de santé publique dans les années 1950-1960.

Enfin, cette thèse se propose d’analyser les modalités de reconversions des dispositifs de lutte antituberculeuse française dans les années 1960. Quelles stratégies les acteurs déploient-ils pour tenter d’assurer la pérennité des carrières et des institutions ? Dans ce cadre, j’explore en parallèle la mobilisation médicale dans la lutte contre les maladies respiratoires, l’émulsion en faveur d’une épidémiologie de la tuberculose des noirs et les tensions autour de la sauvegarde des infrastructures, sanatorium en tête.

EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.