• Membres
  • Doctorants

Claussmann Lisa

Doctorante, Université Paris Diderot

Contact : lisa.claussmann(at)gmail.com

 

Titre de la thèse (titre provisoire) : L'affaire Stocamine. Entre expertise scientifique et action publique, le difficile stockage souterrain de déchets dangereux

Sous la direction de Soraya Boudia (Cermes3) et Hélène Michel (Sage)

Cette thèse cherche à explorer les difficultés techniques et politiques à élaborer des solutions définitives pour les déchets dit ultimes, à savoir des déchets dangereux sur des centaines, voire des milliers années qui ne peuvent être ni recyclés, ni valorisés, ni traités. 

Ce type de déchets représente 3% du volume total des déchets générés en France, soit un volume faible en comparaison avec d’autres déchets. Néanmoins, en raison de leur dangerosité et de leurs impacts multiples sur les environnements et les corps, ils posent des problèmes majeurs qui mettent à l’épreuve les différentes solutions proposées par des experts des déchets et des autorités publiques. Dans cette thèse, je m’intéresse à la seule expérience de stockage souterrain sur le territoire métropolitain, Stocamine. Stocamine est une mine creusée dans le sel à 535 mètres sous terre, à 20 mètres en dessous de la couche de potasse. Elle a été spécialement conçue pour accueillir des déchets ultimes dangereux et se trouve à Wittelsheim dans le Haut-Rhin (68).

Cette thèse propose de revenir sur la trajectoire de l’affaire Stocamine pour analyser comment sont pensés et gérés scientifiquement, techniquement et politiquement les déchets ultimes.

EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.