• Formation
  • Enseignement
  • Enseignements 2014-2015
  • Séminaires à l'EHESS 2014-2015

Santé mondiale : anticipations, infrastructures, savoirs

Claire Beaudevin, chargée de recherche au CNRS
Jean-Paul Gaudillière, directeur d'études à l'EHESS, directeur de recherche à l'Inserm (TH) - Cet enseignant est référent pour cette UE
Frédéric Keck, chargé de recherche au CNRS
Guillaume Lachenal, maître de conférences à l'Université Paris-Diderot (Paris-VII)
Céline Lefève, maître de conférences à l'Université Paris-Diderot (Paris-VII)
Vinh-Kim Nguyen, professeur à l'Université de Montréal, Chaire d'anthropologie du Collège d'études mondiales FMSH (TH)
Laurent Pordié, chargé de recherche au CNRS
Emilia Sanabria, maîtresse de conférences à l'ENS Lyon

2e mardi du mois de 14 h à 17 h (bâtiment Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 14 octobre 2014 au 9 juin 2015. Voir détail des salles dans le programme détaillé. En novembre la séance se déroulera exceptionnellement le jeudi 13 novembre

Les processus de mondialisation de la santé à l'œuvre depuis trois décennies dessinent un espace intellectuel, économique et politique sensiblement différent de celui de la santé publique internationale d'après guerre. Cette dernière était en effet dominée par les programmes d'éradication des maladies infectieuses et le rôle des États-nations et du système d'organisations onusien. La santé mondiale contemporaine (global health) en diffère par les acteurs, les cibles d'intervention, les outils : elle donne une place essentielle à la construction des marchés de biens médicaux et aux régulations par les acteurs de la société civile, mais aussi aux co-morbidités entre maladies infectieuses et chroniques, à l'intervention thérapeutique, à la gestion des risques, à la santé comme instrument d'un développement dit communautaire, et au déploiement de nouvelles modalités de surveillance et de prévision épidémiologique. Elle apparaît bien différente selon qu'on l'examine à l'échelle de ses infrastructures telles les grandes organisations (OMS, Banque mondiale, Fondation Gates), au niveau des savoirs, ou à celui des anticipations générées par les pratiques et projets locaux.
Ce séminaire combinera des approches historiques, sociologiques et anthropologiques, pour examiner cet espace mondialisé et les dispositifs qui le peuplent : nouveaux acteurs, cibles et outils : partenariats public-privé, fondations, "communautés" locales ; cancers, "maladies non transmissibles" ; prévention des risques, "Monitoring and Evaluation", etc. Une attention privilégiée sera portée aux infrastructures et aux dynamiques contemporaines de production de connaissances, d'intervention diagnostique et assurancielle, et d'innovation thérapeutique, ainsi qu'à leurs géographies en Afrique, Asie ou Amérique latine, souvent très éloignées des schémas de transfert Nord-Sud insistant sur la dépendance technologique. Le séminaire mettra l'accent sur l'analyse des formes locales prises par la santé mondiale dans les pratiques quotidiennes — de prévision épidémiologique, de recherche, de soin, de prise de décision politique – et sur les avenirs qu'elles imaginent.
The framing of health as a global issue over the last three decades has carved out an intellectual, economic and political space that differs from that of the post-war international public health field. This older system was characterised by disease eradication programs and by the dominance of nation states and the organisations of the United Nations. The actors, intervention targets and tools of contemporary global health contrast with previous international health efforts. The construction of markets for medical goods takes a central place in this new era, as does regulation by civil society actors. Global health can also be characterized by co-morbidities between chronic and infectious diseases, the stress on therapeutic intervention, risk management, health as an instrument of 'community' development and the deployment of new modes of surveillance and epidemiological prediction. This emerging field takes on a radically different appearance when examined at the level of its infrastructures (such as the WHO, the World Bank or the Gates Foundation) or at the level of the knowledges and anticipatory practices generated by its practices and local instantiations.

This seminar will combine historical, sociological and anthropological approaches to examine this globalized space and the assemblages that constitute it: new actors, targets and tools such as public-private partnerships, foundations, local communities, cancers, non-communicable diseases, risk prevention, monitoring and evaluation, etc. Particular attention will be given to the infrastructures and the contemporary dynamics of knowledge production, insurance techniques and diagnostic interventions, therapeutic 'innovations' in their diverse geographies, including Africa, Asia or Latin America. These often differ widely from transfer schemes between the global north and the global south that insist on technological dependency. The seminar will examine the myriad local forms that global health takes in everyday practices from epidemiological forecasting, to research, care, policy-making and the possible futures they anticipate.

Organized by Claire Beaudevin (CNRS-Cermes3), Jean-Paul Gaudillière (Inserm-Cermes3), Frédéric Keck (CNRS-LAS/Musée du Quai Branly), Guillaume Lachenal (Université Paris Diderot-IUF), Céline Lefève (Université Paris Diderot - Centre Georges Canguilhem), Vinh-Kim Nguyen (Collège d'Etudes Mondiales), Laurent Pordié (CNRS-Cermes3), Émilia Sanabria (Inserm-École Normale Supérieure de Lyon)

This lecture series is supported by the ERC project "From International Public Health to Global Health" (Cermes3, Paris & University of Oslo) and the chair for Anthropology and Global Health (Collège d'Etudes Mondiales, FMSH, Paris).

Programme :

  • 14 octobre (salle 2, RdC) : Kristin Peterson (University of California Irvine) "Speculative Markets. Drug circuits and derivative life in Nigeria."
  • 13 novembre (salle 318) : Waltraud Ernst (Oxford Brookes University) "Global Connections, Plural Concepts and Standardised Classifications. The cases of melancholia, circular insanity and depression in colonial South Asia, c. 1925-1940"
  • 9 décembre (salle 015, RdC) : Nancy Rose Hunt (University of Michigan) "Nervousness and Therapeutic Insurgency in a Colonial Situation"
  • 13 janvier (salle 318) : Judith Farquhar (University of Chicago) "Institution and the Wild: Salvaging and Sorting Minority Medicines in China (co-authored with Lili Lai)
  • 10 février (salle 318) : Stacey Langwick (Cornell University) "Partial Publics: The Political Promise of Contemporary Traditional Medicine in Africa"
  • 14 avril (salle 318) : Projit B. Mukharji (University of Pennsylvania) "Tropical Blood: Race and Tropical Medicine in Interwar India"
  • 12 mai (salle 318) : Elisabeth Hsu (University of Oxford) "From social lives to interactive playing fields: the "pharmaceutical" Artemisinin and the "herbal" Artemisia annua"
  • 9 juin (salle 318) : Andrew Lakoff (University of Southern California) "Global Health in a Time of Emergency"

Mots-clés : Anthropologie, Développement, Globalisation, Post-coloniales (études), Santé, Savoirs,

Aires culturelles : Afrique, Asie méridionale, Contemporain (anthropologie du, monde), Transnational/transfrontières,

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :
Santé, populations, politiques sociales
(Séminaire de recherche M2S3 M2S4)
Histoire des sciences, technologies et sociétés
(Séminaire de recherche M2S3 M2S4)

Intitulés généraux :

Jean-Paul Gaudillière - Histoire des sciences de la vie au XXe siècle, dans leurs rapports avec la médecine et l'industrie
Centre : Cermes3 - Centre de recherche médecine, science, santé et société

Renseignements :

par courriel.

Adresse(s) électronique(s) de contact : gaudilli(at)vjf.cnrs.fr, vnguyen(at)msh-paris.fr, claire(at)beaudevin.net, keck.fred(at)gmail.com, lachenal_guillaume(at)yahoo.fr, celine.lefeve(at)gmail.com, laurent.pordie(at)ehess.fr, emilia.sanabria(at)ens-lyon.fr