• Formation
  • Enseignement
  • Enseignements 2016-2017
  • Séminaires EHESS 2016-2017

Santé mondiale : savoirs, dispositifs, politiques

  • Claire Beaudevin, chargée de recherche au CNRS (Cermes3)
  • Fanny Chabrol, postdoctorante à l'Inserm (Cermes3)
  • Jean-Paul Gaudillière, directeur d'études de l'EHESS, directeur de recherche à l'Inserm (TH) (Cermes3)
  • Frédéric Keck, chargé de recherche au CNRS (Hors EHESS)
  • Guillaume Lachenal, maître de conférences à l'Université Paris-Diderot (Hors EHESS)
  • Vinh Kim Nguyen, professeur à l'Université de Montréal, Chaire d'anthropologie du Collège d'études mondiales FMSH (TH) (Hors EHESS)
  • Laurent Pordié, chargé de recherche au CNRS (Cermes3)
  • Emilia Sanabria, maîtresse de conférences à l'ENS Lyon (Hors EHESS)

2e mardi du mois de 14 h à 17 h (salle 1, RdC, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 11 octobre 2016 au 13 juin 2017. La séance du 8 novembre se déroulera en salle Jean-Pierre Vernant (même heure, même adresse)

Les processus de mondialisation de la santé à l'œuvre depuis trois décennies dessinent un espace intellectuel, économique et politique sensiblement différent de celui de la santé publique internationale d'après guerre. Cette dernière était en effet dominée par les programmes d'éradication des maladies infectieuses et le rôle des États-nations et du système d'organisations onusien. La santé mondiale contemporaine (global health) en diffère par les acteurs, les cibles d'intervention, les outils : elle donne une place essentielle à la construction des marchés de biens médicaux et aux régulations par les acteurs de la société civile, mais aussi aux co-morbidités entre maladies infectieuses et chroniques, à l'intervention thérapeutique, à la gestion des risques, à la santé comme instrument d'un développement dit communautaire, et au déploiement de nouvelles modalités de surveillance et de prévision épidémiologique.

Elle apparaît bien différente selon qu'on l'examine à l'échelle de ses infrastructures telles les grandes organisations (OMS, Banque mondiale, Fondation Gates), au niveau des savoirs, ou à celui des anticipations générées par les pratiques et projets locaux. Ce séminaire combinera des approches historiques, sociologiques et anthropologiques, pour examiner ces processus de mondialisation et les dispositifs qui les caractérisent : partenariats public-privé, fondations, "communautés" locales ; cancers, "maladies non transmissibles" ; prévention des risques, "Monitoring and Evaluation", etc.

Le séminaire portera une attention privilégiée aux infrastructures et aux dynamiques contemporaines de production de connaissances, d'intervention diagnostique et assurancielle, et d’innovation thérapeutique, ainsi qu’à leurs géographies en Afrique, Asie ou Amérique latine, souvent très éloignées des schémas de transfert Nord-Sud insistant sur la dépendance technologique. On mettra l’accent sur l’analyse des formes locales prises par la santé mondiale dans les pratiques quotidiennes.

Organisé par Claire Beaudevin (CNRS-Cermes3), Fanny Chabrol (Inserm-Cermes3), Jean-Paul Gaudillière (Inserm-Cermes3), Frédéric Keck (CNRS-LAS/Musée du Quai Branly), Guillaume Lachenal (Université Paris Diderot-IUF), Vinh-Kim Nguyen (Collège d'Etudes Mondiales), Laurent Pordié (CNRS-Cermes3), Émilia Sanabria (Inserm-École Normale Supérieure de Lyon)

Ce séminaire est co-financé par le projet ERC project « From International Public Health to Global Health » (Cermes3, Paris & University of Oslo) et la Chaire Anthropologie et santé mondiale (Collège d’Études Mondiales, FMSH, Paris).

Mots-clés : Anthropologie, Globalisation, Histoire, Santé, Savoirs,

Aires culturelles : Afrique, Amériques, Asie, Transnational/transfrontières,

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :
Santé, populations, politiques et interventions sociales
(Parcours de spécialisation M2S3 M2S4)
Intitulés généraux :

Renseignements :

par courriel auprès de Claire Beaudevin ou Jean-Paul Gaudillière.

Direction de travaux d'étudiants :

sur rendez-vous uniquement.

Adresse(s) électronique(s) de contact : beaudevin(at)vjf.cnrs.fr, gaudilli(at)vjf.crs.fr

EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.