• Formation
  • Enseignement
  • Enseignements 2016-2017
  • Séminaires EHESS 2016-2017

Technologies reproductives et d'enfantement : régulations du risque, gouvernement du corps, controverses publiques

  • Maud Arnal, doctorante à l'EHESS (Cermes3)
  • Ilana Löwy, directeur de recherche à l'Inserm (TH) (Cermes3)
  • Chiara Quagliariello, chercheuse associée au Cresppa-CSU (Hors EHESS)
  • Sezin Topçu, chargée de recherche au CNRS (IMM-CEMS)

3e lundi du mois de 13 h à 16 h (salle du Conseil A, R-1, bât. Le France, 190 av de France 75013 Paris), du 21 novembre 2016 au 19 juin 2017. La séance du 21 novembre se déroulera en salle Jean-Pierre Vernant ; celle du 20 mars en salle 3. Séance supplémentaire le 24 avril (salle du Conseil A)

De la conception à l’accouchement en passant par la grossesse, le progrès médical est parvenu à orienter voire façonner en profondeur le processus d’enfantement dans les sociétés contemporaines, par le biais d’une part des innovations "révolutionnaires" ou de rupture telles que la procréation médicalement assistée (qui a détaché l’embryon de l’utérus) ou le diagnostic prénatal (qui a rendu le fœtus "maîtrisable"), et d’autre part, par des technologies, instruments ou médicaments qui, bien que plus anciens ou "conventionnels", déplacent eux aussi les frontières entre le naturel et l’artificiel, le moderne et l’archaïque, le biologique et le médical (échographie, césarienne, péridurale). Au croisement des études sociales et culturelles des techniques, de la sociologie de la médicine, et des études sur le genre, ce séminaire de recherche vise à décrypter ces nouveaux paysages reproductifs et d’enfantement modelés par la médecine à partir de trois axes principaux. Nous aborderons les trajectoires sociohistoriques de ces différentes techniques, en traçant les continuités (de l’échographie à l’amniocentèse par exemple), les complémentarités, ou au contraire les concurrences entre elles (e.g césarienne vs. péridurale dans certains contextes), et ce dans l’objectif de saisir les voies à travers lesquelles elles se sont généralisées ou rendues "acceptables", souvent de façon cumulée. Nous analyserons les régulations nationales et internationales dont ces innovations font l’objet depuis les dernières décennies, redessinant par là de nouveaux rapports, institutionnels, à la maternité/parentalité, au genre, au corps, au risque, ou encore à l’handicap. Nous étudierons enfin les critiques ou controverses publiques qu’elles suscitent en termes non seulement éthiques, mais aussi épistémologiques (savoirs féministes/profanes vs. savoirs médicaux), sanitaires (impact du recours accru aux techniques/médicaments sur la santé des femmes/bébés), et politiques (e.g. débats autour de la place accordée au travail reproductif, aux liens biologiques, ou encore à la sécurité dans les sociétés productivistes et du risque).

Mots-clés : Corps, Culture matérielle, Genre, Histoire des sciences et des techniques, Médecine, Mobilisation(s), Mouvements sociaux, Politiques publiques, Risques, Santé, Sociohistoire, Sociologie, Techniques,

Aires culturelles : Contemporain (anthropologie du, monde), Europe, France,

Suivi et validation pour le master : Mensuel annuel/bimensuel semestriel (8x3 h = 24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :
Genre, politique et sexualité
(Séminaire de recherche M1S1 M1S2 M2S3 M2S4)
Histoire des sciences, technologies et sociétés
(Séminaire de recherche M1S1 M1S2 M2S3 M2S4)
Sociologie générale
(Séminaire de recherche M1S1 M1S2 M2S3 M2S4)
Domaine de l'affiche : Sociologie

Intitulés généraux :

Renseignements :

ce séminaire de recherche mensuel s'adresse aux étudiants en master (M1-M2) et en thèse, ainsi qu'aux collègues-spécialistes. Il est également ouvert aux auditeurs/auditrices libres (sur inscription par courriel).

Direction de travaux d'étudiants :

sur rendez-vous.

Réception :

sur rendez-vous.

Adresse(s) électronique(s) de contact : sezin.topcu(at)ehess.fr, lowy(at)vjf.cnrs.fr, chiaraquagliariello(at)yahoo.it, a.maud(at)hotmail.fr