• Membres
  • Chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs et techniciens

Rothier Bautzer Eliane

Sociologue, maître de conférences Université Paris Descartes

Sciences de l'éducation, habilitée à diriger des recherches

Contact : eliane.bautzer(at)parisdescartes.fr / eliane.bautzer(at)gmail.com

 

Présentation

J’étudie le travail et la formation des professionnels (santé/social/éducation) dont l’exercice vise le développement de l’autonomie des personnes auxquelles ils s’adressent. Je m’intéresse à l’injonction paradoxale « soyez autonomes ! » qui cherche à conduire ces personnes à être l'agent principal du processus (qu'il soit thérapeutique, de remédiation, de compensation, d'éducation à la santé) pour lequel elles sont, justement, prises en charge.

Depuis 2015, et à la suite de mon HDR (« Articuler care et cure. La formation des professionnels de santé face aux mutations des pratiques de soin »), je me penche sur les formes d’articulations des soins comme cure/curing, care/caring dans le cadre de parcours de soin(s). Je m’intéresse aux interrelations entre professionnels et entre professionnels et usagers.

A travers mes publications et communications, j’ai montré que ces relations sont remises en question par la place nouvelle occupée, dans la durée, par le travail d’articulation care/cure, care/accompagnement social, care/remédiation scolaire, care/éducation à la santé.

Mon travail en cours s’attache à approfondir la description et la compréhension de l’émergence des pratiques de care (sollicitude et soin intégrés) et les tensions qu’elles portent en bouleversant des territoires professionnels construits depuis le début du XXème siècle autour d’une dimension structurante (le cure (guérir) dans le secteur sanitaire qui doit désormais être articulée au care, par la mise en relation entre guérir et éduquer/soigner/prévenir).

Je m’intéresse aux usages des notions d’autonomie, d’empêchement d’agir, « d’empowerment », de responsabilité et d’inclusion. J’explore dans quelle mesure les parcours de soin(s) relèveraient d’assemblages ou de compositions, et si des formes d’harmonies se dégagent des mises en relation qu’ils convoquent.

Depuis 2017, j’anime un séminaire à l’EHESS avec Aurélien Troisoeufs. Impliquant usagers, chercheurs et professionnels, le séminaire traite des transformations du travail et des relations entre professionnels du soin et de l’accompagnement, confrontés ensemble et avec les personnes qui se tournent vers eux à ces soins dans la durée. Nous cherchons à décrire les modes d’assemblages des soin(s) liés à des transformations qui affectent nos corps (maladies chroniques, obésité, vieillissement…). Nous mettons ainsi en évidence les processus paradoxaux de coproductions des notions « d’empowerment », d’autonomie, d’interdépendance, pour l’ensemble des acteurs concernés.

En 2019-2020, nous nous intéressons aux parcours de soin(s) reliés à la question de l’obésité (Quels parcours ? De l’obésité à la chirurgie bariatrique. Ce que les situations d’obésité disent du parcours de soins : https://enseignements-2019.ehess.fr/2019/ue/2137/).

Ce travail se nourrit à la fois de recherches empiriques et de mon expérience en tant que responsable pendant 10 ans d’un diplôme de Master centré sur la formation des professionnels de santé à l’Université Paris Descartes (2005-2015).

 Entre cure et careLe care négligérf76former au soin

Dernières publications

EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.