• Membres
  • Post-doctorants

Fiorilli Olivia

Docteur en étude de genre (mention histoire, sociologie), post-doc Ifris 

Academia

Contact : rogerfiorilli(at)gmail.com

Présentation

Mes recherches se situent à l’intersection entre les études de genre et queer d’une part et l’histoire de la médicine, des soins et de la santé de l’autre part. En 2014 j’ai obtenu un doctorat en étude de genre à l’Université de Rome la Sapienza. Ma thèse de doctorat étant consacrée à l’histoire des soins infirmiers du début du vingtième siècle jusqu'à la fin des années ’30, j’ai mobilisé les catégories de genre et biopolitique pour analyser le processus de féminisation symbolique e matériel des soins infirmières en Italie. Une recherche ultérieure menée dans les dernières années porte sur les pratiques de drag-kinging en Italie.

En 2014 j’ai obtenu une bourse post-doctorale au sein du projet "TRANSRIGHTS : gender citizenship and sexual rights, transgender lives from a transnational perspective" (ICS/Université de Lisbonne) où je travaillais sur l’axe de recherche "health, vulnerability, biopower".

Le projet post-doctoral que je mène au sein du Cermes3 - dont le titre est «The (bio)politics of trans health: negotiating innovation in trans biomedicine and healthcare (France and Italy)" - s’inscrit dans un parcours de recherche que je poursuis depuis plusieurs année qui porte sur le rapport entre genre, médecine, autodétermination, santé et biopouvoir. "The (bio)politics of trans health" vise à étudier de maniéré comparative et croisée l’émergence et le développement de la biomédecine et de la santé trans (trans biomedicine and healthcare) en France et en Italie, au prisme des conflits et des négociations entre différents acteurs sociaux, notamment le corps médical et les mouvements trans.