• Projets
  • Projets passés

La spécialisation des pratiques de soin impliquant consentement et contrainte dans la prise en charge de la maladie d'Alzheimer (SpéciAlz)

Contrat Fondation Plan Alzheimer – Fondation Médéric Alzheimer (2014-2015) | Cermes3, Centre Max Weber
Coordinateur : Benoît Eyrault, Centre Max Weber
Responsable Cermes3 : Aude Béliard

Le projet SpéciAlz porte sur les pratiques de soin pouvant impliquer contrainte et régulation, développées au sein de dispositifs professionnels spécialisés dans la prise en charge de la maladie d'Alzheimer et se situant au domicile ou dans des établissements d'hébergement. D'un point de vue sociojuridique, le projet retrace les contours de l'espace des règles encadrant ces pratiques et en établi la hiérarchie et l'opposabilité (formellement et dans la jurisprudence). Le second type de résultats relèvera d'une analyse sociopolitique. Nous retraçons les jeux d'acteurs ayant contribué et contribuant aujourd'hui, à travers leur intervention dans les arènes de discussion et d'évaluation, à la stabilisation du cadre de régulation tel qu'il existe et à ses évolutions dans un futur proche. Le troisième type de résultats consiste en une analyse des effets de la spécialisation des pratiques de prise en charge de la maladie d'Alzheimer à partir de la comparaison de huit pratiques de soin pouvant impliquer la contrainte et leur régulation sur quatre terrains : à domicile et en établissement, par des dispositifs spécialisés (ESA et UHR) et non spécialisés (SSIAD et Ehpad).

Participante Cermes3 : Livia Velpry

Membres externes : Lucie Lechevalier-Hurard (doctorante Paris 13), Pierre Vidal-Naquet (Centre Max Weber)

EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.