• Projets
  • Projets passés

Enquête de séroprévalence du VIH et des hépatites et compréhension des pratiques à risque chez les usagers de drogues - Méthodes innovantes et populations difficiles à joindre (Enquête Coquelicot)

Contrat ANRS (2012-2015) | Cermes3
Coordinateur : Marie Jauffret-Roustide, Cermes3

Les usagers de drogues (UD) constituent une population particulièrement à risque vis-à-vis du VIH et des hépatites. En France, les données de prévalence ont longtemps reposé sur des données déclaratives et porté sur des échantillons non aléatoires. L'enquête ANRS-Coquelicot constitue la seule enquête épidémiologique chez les UD portant sur un échantillon aléatoire d'UD à l'aide d'un plan de sondage, recueillant des données biologiques et comprenant un volet socio-anthropologique. La mise en œuvre de cette méthodologie en 2004 puis 2011 a permis d'améliorer l'estimation de la séroprévalence du VIH et des hépatites chez les UD en France, et de mieux appréhender le contexte social de l'exposition au risque dans cette population. Cette enquête met en œuvre des innovations méthodologiques telles que l'utilisation d'un plan de sondage de type Time Location Sampling, complété par la Méthodologie Généralisée du Partage des Poids. Entre 2014 et 2015, l'enquête sera étendue à des populations d'UD dont les profils et pratiques sont méconnus, tels que les UD russophones, les UD incarcérés et les UD dits "cachés" car ne fréquentant pas les structures de prise en charge. Pour accéder à ces populations d'UD dites cachées, une méthodologie Respondent Driven sampling sera mise en œuvre.

Institutional partner(s) [name(s), institution(s)] : Francis Barin (CNR VIH de Tours-Inserm U966), Stéphane Chevalliez (CNR Hépatites, Inserm U955), Pillonel Josiane, Lucie Léon et Yann Le Strat (InVS)

Autres participants du Cermes3 : Xavier Pascal, Carole Chauvin, Mireille Lebreton, Thérèse Benoit