• Projets
  • Projets passés

Prospere - partenariat pluridisciplinaire de recherche sur l’organisation des soins de premier recours

Contrat 2009/2012
Coordinateur : Nathalie Pelletier-Fleury (Cermes3)

Contexte : En France aujourd'hui, le secteur des soins ambulatoires et particulièrement le secteur des soins de premiers recours est confronté à des évolutions rapides et contradictoires de l'offre et de la demande de soins. Les soins de premiers recours, assurés principalement par le médecin généraliste et par d'autres professionnels de santé non médicaux (infirmiers, kinésithérapeutes, etc.), sont en restructuration. Ce processus s'est accéléré depuis la loi de 2004 relative à l'assurance maladie. L'articulation des dynamiques professionnelles de réorganisation avec l'évolution des besoins et de la demande des patients, ainsi que les exigences de territorialisation des soins de premiers recours appellent de nouveaux mécanismes de régulations (incitations, travail d'équipe, nouvelles pratiques) qui constituent autant de questions dans un domaine où la recherche est jusqu'alors peu développée.

Objectifs et méthodes : L'objectif de notre équipe émergente vise à la fois la production de connaissances sur les différentes formes d'organisation des soins de premiers recours et à la constitution à terme des conditions d'élaboration collective et multidisciplinaire de connaissances sur le fonctionnement et la structuration du système de soins de premiers recours en France. L'équipe est composée de chercheurs de disciplines diverses du Cermes3, de l'Irdes et de la SFMG. Quatre objectifs spécifiques guident notre programme de recherche sur 4 années et constituent quatre axes articulant plusieurs opérations de recherches. Le premier axe poursuit l'élaboration d'un cadre d'analyse des organisations de soins de premiers recours adapté au contexte français dans une perspective de recherche évaluative sur les liens entre les formes d'organisations et leurs résultats. Le deuxième axe vise à analyser les formes organisées des soins de premiers recours mobilisant les concepts et méthodes de la micro-économie au travers de l'analyse des incitations des offreurs, des méthodes de révélation des préférences des usagers et de l'évaluation médico-économique. Le troisième axe vise à analyser des formes organisées des soins de premiers recours en mobilisant les concepts et méthodes de la sociologie autour de la redistribution des rôles et des activités entre professions et usagers dans une approche micro et macro du système de soins. Le quatrième axe poursuit la construction d'un outil de recherche constitué par une base de données appariant des données médicales et des données de remboursement afin d'une part de tester des méthodes et des indicateurs d'analyse des organisations de soins de premiers recours et d'autre part, de constituer un échantillon témoin pour les travaux de recherche évaluative sur les organisations de soins de premiers recours. Si les chercheurs de l'équipe sont porteurs d'opérations particulières en lien avec leurs intérêts, leurs méthodes et leurs champs disciplinaires propres, le caractère pluridisciplinaire des travaux trouve son opérationnalisation dans la constitution d'un matériau commun constitué par un échantillon contrasté de formes d'organisations des soins de premiers recours (maisons de santé, centres, groupe, cabinets solos), la participation de tous à la construction d'un cadre d'analyse des organisations de soins de premiers recours (Axes 1 et 4) et à la discussion collective des hypothèses, méthodes et résultats de chaque opération de recherche (Axes 2 et 3).

Perspectives : Les travaux que nous nous proposons de mener donneront des résultats mobilisables à court terme pour d'une part, contribuer à la définition des attendus et des objectifs d'initiatives expérimentales ou de généralisation des modalités de rémunération, des formes d'organisations spécifiques, ou les deux et pour d'autre part, contribuer à l'évaluation des expérimentations en mobilisant les cadres d'analyses produits et testés dans une perspective comparative. Les résultats des opérations de recherche seront diffusés par l'intermédiaire de différents supports afin de transférer les connaissances produites aux acteurs du système de soins et de valoriser les travaux dans une perspective académique.