Actualités

Revue Alter - Création d'une nouvelle rubrique

Crises et handicap : enjeux, débats, expériences

 

Depuis quelques mois, les alertes et les crises s'enchaînent à une allure qui va crescendo. Les politiques publiques ne produisent guère de "réponses", mais au contraire plus d'inquiétude encore. En France depuis fin 2018, se sont succédés, croisés, souvent alliés, les Gilets jaunes, les personnels hospitaliers et des établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) en grève, les travailleurs contre la réforme des retraites, touchant les plus précaires et donc de nombreuses personnes en situation de handicap, les lycéens contre la réforme du bac, les étudiants, enseignants et chercheurs contre la loi de programmation pluriannuelle de la recherche et de l'enseignement supérieur, les personnes handicapées contre le risque que fait peser sur leurs ressources le projet de réforme des minima sociaux... Dans l'ensemble de l'Europe et du monde cette effervescence est tout aussi active ; elle indique une reconfiguration globale à l'œuvre et non une crise sectorielle passagère. L'épidémie mondiale de coronavirus a vidé (provisoirement ?) les rues de ses manifestants, mais c'est pour révéler avec plus de force la fragilité de nos systèmes sociaux, médicaux, éducatifs, économiques. 

Pourquoi ce sentiment d’urgence ? Certains expriment leurs craintes que les élites économiques et financières pourraient utiliser cette immense crise sanitaire et socio-économique pour poursuivre la destruction de l’environnement par la dérégulation des règles environnementales et l’emploi massif d’aides aux grandes entreprises ; et s’attaquer encore davantage aux modèles de protection sociale (médecine gratuite, services sociaux, éducation gratuite, solidarité financière avec les plus vulnérables) introduits dans de nombreux pays après la Deuxième Guerre mondiale, qui ont permis de réduire les inégalités dans les pays à hauts revenus et qui subissent, depuis maintenant cinquante ans, les coups de boutoir du néolibéralisme inspiré par Friedrich Hayek et Milton Friedman.

La situation est encore plus préoccupante en termes d’inégalités globales entre pays à hauts revenus et pays à revenus faibles et moyens, et entre individus riches et pauvres. Aujourd’hui les inégalités de patrimoine n’ont historiquement jamais été aussi prononcées, avec 2153 milliardaires (selon un communiqué de presse récent sur la pauvreté de l’ONG Oxfam) qui possèderaient le même patrimoine que 60% de l’humanité (Oxfam, 2020). Un article récent a démontré que les programmes d’ajustement structurel mis en place entre 1980 et 2014 dans 137 pays en développement par le Fonds monétaire international et la Banque mondiale réduisent l’accès au système de santé et accroissent la mortalité néonatale (Forster & al, 2020). 

Aucun domaine de la vie sociale n'est épargné, le handicap pas moins qu'un autre, puisqu'on y rencontre des personnes plus pauvres, en moins bonne santé, plus souvent sans emploi, plus éloignées de la représentation et de la vie politiques, parfois privées de leurs droits et libertés fondamentales.

Dans ce contexte politique inédit, Alter fait le choix de transformer son architecture et de créer une nouvelle rubrique : "Crises et handicap : enjeux, débats, expériences", à laquelle nous vous invitons à participer. Nous souhaitons opérer ici un double déplacement au regard des standards habituels des revues scientifiques évaluées par les pairs. D'une part, cette rubrique vise à rendre compte "à chaud" de l'actualité sociale et de son impact dans le champ du handicap et plus précisément pour les personnes impliquées. D'autre part, cette rubrique s'ouvre à toutes les personnes concernées : chercheurs, professionnels, personnes handicapées, proches, associations... Il s'agit de publier des témoignages, des réflexions, des extraits de journaux et du matériel de terrain qui ne sont pas des articles scientifiques, mais qui créeront un espace d'expression démocratique, un observatoire du handicap aux prises avec les crises, à même d'alimenter une dynamique collective et réflexive qui nous aide à savoir, à réfléchir et à agir.

Les textes, rédigés en français ou en anglais, peuvent être de formats, de styles et de longueurs variables (avec un maximum de 35 000 signes). Ils peuvent être envoyés à la revue au fil de l’eau. Ils seront relus par le comité de rédaction, qui décidera de leur publication ou non, et pourra demander des modifications aux auteurs, sans passer par l’évaluation en double aveugle (ils ne seront donc pas considérés comme des articles académiques, mais seront néanmoins diffusés comme les autres articles de la revue). Des modalités d’écriture en binôme avec un chercheur peuvent aussi être envisagées et proposées par le comité de rédaction, à la sollicitation des personnes qui le souhaitent. Les textes doivent être soumis via le site de soumission en ligne : https://www.editorialmanager.com/altr/default.aspx. En cas de difficulté, les auteurs peuvent contacter le secrétariat de la revue : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

References

Hulse, C., & Cochrane, E. (2020). As Coronavirus Spread, Largest Stimulus in History United a Polarized Senate, The New York Times, March 26, Accessible at : https://www.nytimes.com/2020/03/26/us/coronavirus-senate-stimulus-package.html?action=click&module=Spotlight&pgtype=Homepage, consulté le 15 avril 2020.

Oxfam. (2020). Annual report on poverty. Accessible at : https://www.oxfam.org/en/press-releases/worlds-billionaires-have-more-wealth-46-billion-people, consulté le 15 avril 2020.

Forster, T., Kentikelenis, A. E., Stubbs, T. H., & King, L. P. (2019, in press). Globalization and health equity: the impact of structural adjustment programs on developing countries. Social Science & Medicine, 112496, https://doi.org/10.1016/j.socscimed.2019.112496

EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.