• Covid-19
  • Projets en cours

L’expérience des discriminations et du racisme des personnes d’origine asiatique - de l’Asie de l’Est et du Sud-est - en France (REACTAsie)

Contrat Défenseur des droits (2020-2022)
Coordinatrice : Simeng Wang, Cermes3

 

Le projet REACTAsie ("L’expérience des discriminations et du racisme des personnes d’origine asiatique - de l’Asie de l’Est et du Sud-est - en France") est financé par le Défenseur des droits pour une durée de 18 mois (octobre 2020 - mars 2022).

Cette recherche-action porte sur l’expérience des discriminations et du racisme des personnes d’origine asiatique (de l’Asie de l’Est et du Sud-est) en France, en se focalisant sur celles des jeunes diplômés ou qualifiés (20-35 ans). Ce projet s’appuie sur un partenariat déjà établi entre le réseau de recherche MAF (Migrations de l’Asie de l’Est et du Sud-Est en France) et l’Association des Jeunes Chinois de France (AJCF). Les deux organisations souhaitent coopérer afin de mieux comprendre le racisme et le phénomène discriminatoire contemporain qui touchent les personnes d’origine asiatique, ainsi que de mieux les combattre.

Cette recherche-action a un double objectif. Sur le plan scientifique, il vise à analyser les formes des discriminations subies par les jeunes diplômés ou qualifiés d’origine asiatique en France, les mécanismes de production des discriminations dans les différents espaces sociaux (école, travail, soin, service public, lieux de sociabilité, etc.), ainsi que le vécu subjectif des victimes. Nous nous efforçons d’étudier à la fois la variation des expériences des discriminations selon les trajectoires sociales, la génération migratoire (descendants et primo-arrivants), le sexe, la position sociale etc., mais aussi les situations d’interaction typiques qui permettent de caractériser l’expérience des discriminations des personnes d’origine asiatique.

Sur le plan social, ce projet vise à offrir des soutiens psychologiques aux victimes. L’objectif est aussi de sensibiliser la population française en générale, afin de renforcer la réflexivité, la résilience et la capacité d’action des personnes qualifiées d’origine asiatique dans la société française ; tout ceci à travers la création d’un espace de parole et d’échange entre les chercheurs et les personnes d’origine asiatique impliquées dans le projet. Nous organiserons des évènements de grand public (type « conférences-débats ») à ce propos. Nous envisageons aussi de concevoir de nouveaux supports multimédias de diffusion des connaissances scientifiques, ainsi que de nouveaux dispositifs de sensibilisation aux discriminations, de recueil des témoignages et de prise en charge des victimes.

EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.