Agentivité reproductive. Explorer les choix et contraintes des femmes ayant tué leur nouveau-né

Quatrième séance du café Genre & Santé organisé par le Cermes3

11 mars 2020, de 13h à 14h30

Salle de séminaire du Cermes3, campus CNRS, 7 rue Guy Môquet, 94800 Villejuif

Avec Julie Ancian (Iris)

Résumé

Résumé de Julie Ancian : "Je propose dans cette séance de discuter du concept d’agentivité dans le champ de la santé reproductive en m’appuyant sur ma recherche sur les parcours de femmes ayant tué leur nouveau-né. La situation apparemment paradoxale d’une grossesse poursuivie à son terme sans projet d’enfant est un intéressant révélateur des conditions d’exercice du contrôle de la fécondité. Nous verrons comment, pensée depuis une perspective de genre, la question de l’agentivité met en lumière des inégalités sociales de santé souvent invisibilisées."

Texte de référence : Orna Donath, « Choosing motherhood? Agency and regret within reproduction and mothering retrospective accounts », Women’s Studies International Forum, 53, 2014, p. 200-209.

Les personnes n'appartenant pas au Cermes3 qui souhaitent assister à la séance doivent se faire connaitre (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. de manière à pouvoir accéder au site.

EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.